Indicateurs – Épargne : baisse constante et inquiétante

imrith_jean
imrith_jean

L’épargne nationale a drastiquement baissé ces dernières années. Le taux d’épargne nationale est passé de 21,1 % en 2007 à 6,2 % en 2020. Bien que cette tendance s’observe à l’échelle internationale, la COVID-19 ne serait pas la seule responsable de la situation actuelle à Maurice.

Un faible taux d’épargne signifie, en règle générale, une augmentation du niveau de vie. Or, à moyen ou long terme, il peut limiter les fonds disponibles pour les investissements. Ce qui peut freiner la croissance économique dans une certaine mesure, explique Jean Hugues Yagapen, Retail Product and Portfolio Manager – Retail Banking chez Bank One.

En revanche, un taux d’épargne trop élevé peut être potentiellement néfaste pour l’activité économique, car elle pourrait cacher une baisse du niveau de confiance des consommateurs. « Cela les inciterait à épargner davantage et à consommer moins, affaiblissant ainsi la demande pour les biens et de services et, en fin de compte, la production nationale et la croissance économique du pays », fait-il comprendre.